AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Déja un problème...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Déja un problème...   Mer 11 Jan - 14:25

Tzahuanittzin se dirigeait vers le bureau de Chipili avec Amaya et Matlacoatl. Elle était très en colère avec Amaya (lire "le bateau des bonnes nouvelles" dans les appartement de Tzahuanittzin). Elle voulait à tout prix lui faire comprendre quelle ne pouvait continuer avec cette actitude -Tzahuanittzin étant très en colère, ne se rendait même pas compte quelle exagérait. Elle frapa à la porte de Chipili puis atendit qu'on lui dise d'entrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matlalcoatl Tonalli

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Mer 11 Jan - 21:57

Matlalcoatl ne pouvait pas croire ses oreilles quand la fille, Amaya, lui dit qu'elle était perdue. Dans ce moment le jeune voulut lui crier dessus à la fille. Pouquo donc lui avait-elle dit à Tzahuanittzin qu'elle pouvait le guier vers les dortoirs des Michin? Juste quand il allait laisser sortir sa colère Tzahuanittzin arriva. Elle déclara qu'elle connaisait bien le chemin. La femme les conduisit à travers les longs couloirs. Le maître de l'eau résemblait fachée. "C'est surement vers la fille" se dit Matlalcoatl. Le garcon n'avait point drésé la parole à Amaya et il n'en voulait point. Elle avait était bien impolie en espiannant Tzahuanittzin et à lui. En plus elle avait mentit en dissant à Tzahuanittzin qu'il pouvait l'amener au dortoir. Matlalcoatl avait grandit en dissant toujours la verité, son père disait quel'honnêteté était une des choses les plus belles du monde.

Après quelques minutes, Tzahuanittzin s'arreta devant une grande porte en bois. "Je ne crois pas que soit la porte des dortoirs" se dit le garcon. Tzahuanittzin frapa à la porte et attendit qu'on lui donne la permision d'entrer. Qu'avait-il dèrriere cette belle porte en bois? La porte était majestueuse et fort belle. Soudain il comprit: c'était le bureau de Chipili, le directeur. Amaya aurait une punition, sûrement. Matlalcoatl lui dirigea un petit sourire malicieux à Amaya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Ven 13 Jan - 20:37

Tzahuanittzin attendait depuis un moment déjà devant la porte de Chipili. Elle en avait assez d'attendre, elle frappa donc une nouvelle fois et cette fois elle entra tout de suite après. Elle fit signe à Amaya et à son aprentit pour qu'ils rentrent avec elle. Chipili était là, devant son bureau en train d'observer divers documents.

-Heu, Bonjour. Pardon si je vous dérange mais c'est au sujet d'Amaya. Je vais vous raconter toute l'histoire.

Elle se lança donc dans l'histoire en donnant beaucoup de détails.

- Et voila nous nous retrouvons ici, dans votre bureau. Ah et j'oubliais de vous dire: merci de votre beau bateau d'origami! Moi même je ne sais pas en faire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matlalcoatl Tonalli

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Ven 13 Jan - 22:22

Matlalcoatl, Tzahuanittzin et Amaya attendaient depuis quelques instants devant la porte du bureau. Personne n'y avait répondue lorsque Tzahuanittzin frappa à la porte. La femme, en ayant assez d'y attendre, frappa à la porte une nouvelle fois et entra dans la pièce tout de suite. "Mais c'est bien empolie ca! Je comprends qu'elle soit fachée, mais ce n'est pas une raison pour y rentrer comme ca!"se dit le gracon surpris. Le maître de leur fit signes aux deux jeunes de rentrer. Tout les deux la suivîrent.

Derrière un grand et élegant bureau se tenait un homme de plus de quarente ans. L'homme consultait des documents. Tzahuanittzin prit la parole:

-Heu, Bonjour. Pardon si je vous dérange mais c'est au sujet d'Amaya. Je vais vous raconter toute l'histoire.

C'est alors que la femme commenca à racenter toute l'histoire depuis le début. Elle narra l'arrivée d'un bâteau en origami par le courant d'eau. Matlalcoatl suposa qu'il s'agisait du ruisseau qui l'avait guidé aux apartements de Tzahuanittzin. La femme continua avec leur conversation et l'apparition d'Amaya. Et elle finissa quand elle se rendue compte que la jeune fille avait prit le mauvais chemin pour se rendre aux dortoirs des michin. Elle donnait tous les details.

- Et voila nous nous retrouvons ici, dans votre bureau. Ah et j'oubliais de vous dire: merci de votre beau bateau d'origami! Moi même je ne sais pas en faire...

La femme finissa de parler. Matlalcoatl devrait-il se présenter ou attendre à que le directeur réponde? Le garcon suivit ses instincts, avanca d'un grand pas, fit une revérance à Chipili et se présenta:

-Je vous salue, directeur Chipili. Je vous rémercie pour votre accueille dans votre majestueuse académie. Permettez-moi de me présenter. Je suis Matlalcoatl Tonalli, fils de Tepeyolohtli Tonalli. Futur assitant de Tzahuanittzin Quiyahuitl.

La garcon ne savait pas si avoir dit la dernière aurais été une bonne idée. Mais c'était ce que lui il voulait: dévenir assiatnt du maître de l'eau et puis un jour, peut-être, maître de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Ven 13 Jan - 22:41

Tzahuanittzin finissait de parler quand elle entendit son futur assistant parler. Elle fut surprise du ton qu'il prit car elle n'avait jamais vu un élève ou professeur de cette académie parler ainsi que ce fut au directeur ou à quelqu'un d'autre, et encore moin faire une révérence! Elle vit que Chipili n'était pas de bonne humeur et elle crut que ça ce devait à cause de sa façon d'entrer. Donc elle se défendit:

-Vous savez, cette fois j'ai bel et bien frappé à la porte puis attendu que vous me laissiez passer mais vu que personne ne répondait, j'ai frappé une nouvelle fois et je suis entré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chipili
Admin
avatar

Nombre de messages : 158
Citation : C'est dans son bureau que vous le trouverez le plus souvent...
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Ven 20 Jan - 16:01

L'académie grouillait d'élèves. Qui marchaient, qui courraient, qui discutaient, qui révisaient dans les jardins, les couloirs, les salles de cours. Pas une pièce du bâtiment n'était vide. Dans les trois salles communes, des conseils d'élèves de chaque maison avaient lieu. Dans toutes les salles de cours, des chuchotis et des murmures se glissaient entre les paroles des professeurs qui expliquaient leurs démonstration à l'aide de grands gestes. Chipili vagabondait dans son école, un immense sourire peint sur son visage, et observait toute cette activité d'un oeil joyeux. Il passa devant le Gymnase où Ayili Tonantzin donnait un cours à une trentaine d'élèves. Alors qu'il ne la portait pas vraiment dans son coeur, le vieillard lui adressa un sourire radieux qui lui fut immédiatement rendu. Étrange. Vraiment très étrange. La guerre régnait entre la maître acrobate et lui-même depuis la création de l'école, et voila qu'ils s'adressaient de grands sourires amicaux. Peut-être que...

Toc, toc, toc.

Chipili ouvrit les yeux prudemment. Il réalisa avec une lente stupéfaction qu'il ne se trouvait non pas dans le Gymnase, au milieu d'un cours d'Ayili Tonantzin, mais dans son bureau, seul. Evidemment, pour qu'il sourit à la jeune femme, c'est qu'il rêvait. Il aurait du s'en douter. Mais, pourquoi s'était-il donc réveillé déjà?

Toc, toc, toc.

Ah, on avait toqué. Bon, ça ne valait pas la peine de donner la permission d'entrer, puisque la personne qui attendait derrière le panneau de bois s'en priverait de toutes façons. Pour se donner une contenance, Chipili fit semblant d'être en pleine contemplation de parchemins vierges. La maître de l'eau entra, suivit de son nouvel assistant et de l'impertinente qui avait osé casser le pot de sa plante bien aimé. Chipili ne se donna pas la peine de répondre aux excuses du professeur. Peut-être se rendrait-elle compte, la prochaine qu'elle toquerait et que personne ne répondrait, que c'était parce que le bureau était vide. Il écouta attentivement l'histoire, ainsi que la présentation de Matlalcoatl. Furieux d'avoir été tiré de son sommeil réparateur pour si peu, Chipili répondit en criant presque:

- Mademoiselle, sachez que si personne ne répond lorsqu'on frappe à une porte, c'est parce qu'en général, la pièce est vide ou que la personne qui se trouve à l'intérieur ne souhaite voir personne. Sachez aussi qu'avant votre arrivée inopportune, j'étais occupé à répondre à tes tas de parchemins administratifs qui me prennent un temps fou. Et vous, vous venez me déranger pour une histoire aussi peu importante que celle-ci! Que voulez-vous que j'y fasse? Je ne vais pas punir cette jeune fille qui viens à peine d'arriver, sous prétexte qu'elle ne connait pas encore l'école comme sa poche! Et si vous craignez que votre autorité soit bafouée par une telle attitude, je vous prie de ne pas vous inquiétez. Il me semble que les deux jeunes gens ici présent auraient fini par trouver la porte de leur dortoirs. Il n'y a pas besoin de trois jours pour faire le tour de l'école, et les dortoirs ne sont, aux dernières nouvelles, pas cachés dans des endroits secrets.

Chipili fit une courte pause, le temps de reprendre sa respiration. Puis il reprit, plus calmement, en s'adressant aux deux élèves Michins:

- Vous deux, vous trouverez vos dortoirs au troisième niveau de l'aile du Soleil. Je vous prie de les rejoindre immédiatement et de vous y installer. Quant à vous, mademoiselle Quiyahuitl, j'espère que vous ne viendrez plus me déranger pour si peu. Vous pouvez disposer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chipiliacademie.1fr1.net
Matlalcoatl Tonalli

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Ven 20 Jan - 21:10

La réponse de Chipili ne fut pas comme Matlalcoatl l'attendait. Presque en criant, l'homme gronda Tzahuanittzin d'avoir rentré à la pièce sans attendre la permission de rentrer. Ensuite il déclara qu'il n'allait pas punir Amaya, le fille venait à peine d'arriver et elle no connaîsait pas l'académie. Chipili fit une pause, et, plus calmement s'adressa à Matlalcoatl et à Amaya:

- Vous deux, vous trouverez vos dortoirs au troisième niveau de l'aile du Soleil. Je vous prie de les rejoindre immédiatement et de vous y installer. Quant à vous, mademoiselle Quiyahuitl, j'espère que vous ne viendrez plus me déranger pour si peu. Vous pouvez disposer.

Matlalcoalt, obeit immédiatement. Il fit une revérence à Chipili, puis il dit à Tzahuanittzin:

-Je vous retrouverai demain au lac, juste comme vous me l'aviez dit.

Il la salua d'un hochement de tête. Il ouvrit la porte et sortit au couloir. Matlalcoatl se dirigea vers les dortoirs des michin, en suivant les indications du directeur. Il était prêt à retrouver son nouveau lit et voyager au monde des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Déja un problème...   Dim 22 Jan - 18:07

Tzahuanittzin fut vraiment surprise de la réponce de Chipili. Elle l'écouta en attendant paciament qu'il arête de parler pour pouvoir à son tour placer quelques mots. Puis son assistant lui dit quelque chose sur le lac.
Une fois qu'il eut fini, à la place de s'en aller comme on le lui avait dit, elle lui dit sur le même ton:

- Monsieur, sachez que si vous préférez vous occuper de vos parchemins à la place de régler les conflits, vous n'avez qu'a ne plus être directeur de cette accadémie. Et sachez aussi que vous pouvez y faire grand chose à cette histoire, mais puisque vous trouvez que ça ne vaut la peine, je vais m'en occuper moi même.

Et elle ajouta:

-Et je ne crain pas que mon autorité soit ainsi bafoué!

Puis elle prit Amaya pars le bras et l'entraina dans les couloirs, une fois dehors, Tzahuanittzin dit a Amaya:

-Puisque notre directeur ne vut pas soccuper de notre cas, je vais m'en occuper moi même. Bientôt, les fêtes pours les dieux vont commcer...Ce soir, quand il fera tout noir, tu devras allaer chercher des épines de magey pour les ofrendes. Mais attention à m'en ramener sufisament.

Voila, elle avait trouvé la meilleure punition: elle aidait les domestiques, et était sévere. Tout élève avait très peur de faire cela pendant la nuit...

Finalement, Tzahuanittzin s'en alla.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déja un problème...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Déja un problème...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Problème forumactif
» Vérifier un problème dans une startlist
» Problème avec mon avatar sur steam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chipili Académie :: Les aventures dans l'aile principale :: Deuxième niveau :: Bureau de Chipili-
Sauter vers: