AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salut, me voici enfin...

Aller en bas 
AuteurMessage
Yohualticitl Tlecóatl

avatar

Nombre de messages : 5
Citation : Dans cette vie, la fin est spirituelle.
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Salut, me voici enfin...   Lun 31 Déc - 19:20

Yohualticitl avait été convoquer par le "grand chef" quel joie, elle avait réussît à parler avec lui! Elle aurait crue qu'ont avait ignorer sa fiche.

Elle s'avait vêtue avec une robe et plumes de quetzal, des anneaux pour se défendre, peut être elle rencontrerais un fou dans sont chemin et beaucoup colliers pour ne pas avoir peur ni se sentir triste si ont l'acceptait pas, elle était sure que personne ne sauraient que signifiaient ses amulettes et ses symboles partout son corps, alors elle était plus tranquille.
"D’accord - se dit - Maintenant il faut être le plus amical possible, pas de mauvaises commentaires, s'il faut être hypocrite, je le serrais!"

Ainsi elle parcouru les couloirs et arrivât a la porte du bureau de Chipili, il avait des vibrations agréables ainsi que des vibrations un peut étranges, mais elle ne voulu pas étudier la personnalité de Chipili avec des vibrations, elle voulait le découvrir face à face.
Elle frappa à la porte fortement et sans hésitations.

- Étiez vous ici "Grand Chef"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Salut, me voici enfin...   Dim 20 Jan - 16:15

Tzahuanittzin se dirigea d'un pas ferme vers le bureau. Elle voulait que celui qui avait emmené Lila de force soit punit.

Quand elle arrivea face à la porte, elle fut surprise d'y trouver quelqu'un. Elle venait probablement de frapper. Tza' hausa les épaules et lui dit:

- Si tu veut vraiment attendre une éternité qu'il te réponde c'est ton choix. Mais moi je ne vais pas attendre. Il va probablement rouspéter, se fâcher, etc. Mais il n'est pas très méchant.

Su ce, elle ouvrit la porte et entra.

- Bonjour Mr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohualticitl Tlecóatl

avatar

Nombre de messages : 5
Citation : Dans cette vie, la fin est spirituelle.
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: Salut, me voici enfin...   Mar 12 Fév - 22:07

Une femme blonde s'approchât d'elle, elle fut surprise.

- Si tu veux vraiment attendre une éternité qu'il te réponde c'est ton choix. Mais moi je ne vais pas attendre. Il va probablement rouspéter, se fâcher, etc. Mais il n'est pas très méchant.

Yohualticitl Ouvra ses yeux comme des plats, puis elle fronçat les sourcils. Elle ne sut pas quoi y penser.

La femme entra sans rien frapper à la porte. Normal, casuellement, comme si elle étais chez soi.

- Bon, si de politesse médiocre il s'agit, - elle s'assurât de parler fortement et elle ouvrât un peut la porte, mais sans entrer. - Bonjour Monsieur j'avait frappé à la porte mais je vois que ce genre de détails polies ne son pas nécessaires ici... puisque vous m'avais ignoré. N'est ce pas?

Elle fut un effort pour ne pas éclater de rire.
Peut être ces amulettes lui donnaient TROP de confinasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chipili
Admin
avatar

Nombre de messages : 158
Citation : C'est dans son bureau que vous le trouverez le plus souvent...
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Salut, me voici enfin...   Mer 13 Fév - 13:58

Comme d’habitude, notre directeur se trouvait assis derrière son bureau. Tout était calme, le vieillard ferma un moment ses yeux et profita du silence. Soudain cette quiétude se vu interrompue par des forts coups sur la porte. Qui osait donc le déranger, rompre le silence ? Chipili le découvrit bientôt. La porte s’ouvrit aussitôt et le maître d’eau, Tzāhuanittzin Quiyahuitl, rentra dans le bureau. La femme le salua. Elle n’était pas seule, une deuxième femme fit apparition derrière la porte semi-ouverte. Par son aspect, amulettes et talismans, Chipili prédit qu’il s’agissait de Madame Tlecóatl, l’aspirante à maître de méditation… ou peut-être soigneur ? Le vieil homme ne s’en souvenait plus. Ah ! c’était elle qui avait frappé brusquement à la porte. Mais qui est-ce qui se croyait Tzāhuanittzin pour rentrer dans son bureau sans frapper ? Peut-être la femme aux cheveux obscurs avait raison et la politesse n’existait plus dans l’académie, ou bien elle existait mais le mot avait un autre sens que Chipili ne comprenait pas. Par contre, il ne l’avait pas ignoré !

-Vous vous trompez, madame, je n’ai eu aucune intention de vous ignorer. Laissez-moi vous dire que je profitais et jouissais du silence et la quiétude, cette quiétude et silence que vous avez eu bien à interrompre !, dit Chipili un tant en colère. Ainsi que vous Madame Quiyahuitl !, ajouta en se retournant vers le maître de l’eau.

Chipili commençait à croire que le respect disparaitrait bientôt, il aurait le même destin que celui de la politesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chipiliacademie.1fr1.net
Tzāhuanittzin Quiyahuitl

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 29
Citation : Aprenez et vous y ariverez! =D
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Salut, me voici enfin...   Sam 16 Fév - 13:17

Tzahuanittzin entendit l'autre fille parler. Elle se retourna pour voir si elle l'avait suivie ou pas.

- Bon, si de politesse médiocre il s'agit, - elle s'assurât de parler fortement et elle ouvrât un peut la porte, mais sans entrer. - Bonjour Monsieur j'avait frappé à la porte mais je vois que ce genre de détails polies ne son pas nécessaires ici... puisque vous m'avais ignoré. N'est ce pas?

Tzahuanittzin sourit. Plus d'une personne était véxé par ses manières mais elle ne s'en préocupait guère.

-Vous vous trompez, madame, je n’ai eu aucune intention de vous ignorer. Laissez-moi vous dire que je profitais et jouissais du silence et la quiétude, cette quiétude et silence que vous avez eu bien à interrompre ! Ainsi que vous Madame Quiyahuitl !

- Je suis désolé d'avoir interompu un moment si important pour vous, Mr. Le directeur. Mais je vient de sortir du cour d'eau et une fille nomé Lila vient d'être enlevé. Je ne sais pas qui à comi ce délit, mais je voudrait que le coupable soit punit. Je laisse cette histoire entre vos mains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salut, me voici enfin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salut, me voici enfin...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!
» salut c yassine
» salut c'est gael
» Ceux qui vont mourrir te salut....Salut Jule!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chipili Académie :: Les aventures dans l'aile principale :: Deuxième niveau :: Bureau de Chipili-
Sauter vers: