AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yohualticitl Tlecóatl

Aller en bas 
AuteurMessage
Yohualticitl Tlecóatl

avatar

Nombre de messages : 5
Citation : Dans cette vie, la fin est spirituelle.
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Yohualticitl Tlecóatl   Sam 8 Déc - 1:49

Cette fiche ne dit pas toute la vérité, à fin que mon personnage doit mentir à Chipili sertaines vérités ou modifications seront mis en rouge ou italique...

Nom: Tlecóatl

Prénom: Yohualticitl

Âge: 27 ans, (oui je ne suis plus une fille)

Élément maîtrisé: RIEN! le feu (au fait oui le feu mais Chipili n’est pas sensé a savoir mes pouvoirs n’est ce pas ? ont peut bien lui mentir ... hehe )

Métier: Maître de méditation.

Description physique: Elle est petite et maigre, sans aucune grâce spéciale mais elle est un peu mignonne, peut être pour quelques personnes elle jolie.
Elle as des long jambes, des courtes cheveux noirs comme tout le monde, rien de spécial, le nez petite et les yeux rouges, mais pas un rouge sang, un rouge-orange vive comme le feu.
Elle est très excentrique, toujours vêtu avec beaucoup d’accessoires, plumes et symboles de sorcière, elle n’est pas du tout discrète. Elle as un grand tatouage qui entoure toute la moite gauche du visage. Elle as pleins de cicatrices, de blessures, et surtout des brulures, brulures par tout, quelques unes plus déguelases qu'autres, la plus caractéristique celle qui embrasse tout son coud. ( vraiment je mentirait et je vous dirait que je me suis brulée quand j'était petite à la cuisine...)

Description du caractère: Elle as l’air d’être folle mais elle est intelligente et sérieuse mais selon sa philosophie personnelle: il ne faut jamais montrer son intelligence.
Elle as des pensés macabres parfois, elle aime ça, elle aime la mort et les choses perturbantes, ainsi que la vie et les choses belles et tranquiles.
Ont pourait la décrire comme quelqu'un trés contradictoire.
Parfois elle as l'air d'être une psychopathe mais elle est en fait une très bonne personne, peut être elle fait toujours des bonnes actions qui paraissent des mauvaises actions.
Elle est cynique et ne sais pas se taire quand il faut, bref, au moins elle est sincère.
Mais par contre elle est très spirituel, elle aime tout se qui as des rapports avec les dieu, avec les âmes ou mieux la médication, elle sais guérir, et maitriser plus ou moins ses états d’âme, elle as du talent dans ce sens là. Elle as quelques problème peut être sévères avec ses changements d’état ou de personnalité.

Principales capacités:
Elle est très bonne dans sont travaille c'est a dire : guérir, la magie, la sorcellerie, la meditation...elle est très éstime et reconnu entre les vilages et commerçants.
Elle est sincère et même si elle le nie tout le temps : elle as un grand cœur.
Elle est spirituel, elle aime aider les autres, elle sais lire, méditer… pacifiste et patiente. (Et je sais faire des explotions massifs avec le feu, mais bon ici je pense pas qu'ont vas pas m'applaudir cette habilité par contre...)

Principaux défauts :
Attention! Ce personnage est pyromaniac ! Même si elle se contient le feu et son stabilité mentale ne font pas un bon mélange. Peut être elle as des problèmes mentales ansi que des difficultés por socialiser.
Elle a un humeur crû et noir.
Incapable de contenir des commentaires misanthropes.
Elle as l’air d’être psychopathe ou bien elle a toujours l'air d’être pire de ce qu’elle est en réalité.
Elle as tête en l’air… c’est facile pour elle se perdre dans son propre monde, le problème c'est qu'elle ne revient plus dans ce monde.
Elle ne sais pas nager car elle n’aime pas nager (je déteste l’eau, même boire de l’eau !).

Particularité: Ses éclats de rire, ces délires, ces brulures par tout son corps, le tatouage dans son visage et ses habits tout le temps hyper excentriques et visqueux.
Autre chose encore plus particuliére? Elle as six dois dans son pied gauche et sa main droite.

Situation sociale: Guérisseur, "sorciére".

Situation familiale: Veuve ( oui "déjà" si jeune et veuve!). Elle a une grand-mère.

Histoire: Elle est né dans un petit village, ou peut être dans un grand village, elle ne se rappelle plus, personne n’a des mémoires sur sa naissance.
Quand elle est née, elle a brulé l’intérieur de sa mère. Ont dirait un drôle de destin, n’est-ce pas ? Naitre assassin.
Sa famille ne sût pas quoi y penser, le premier reflexe était l’étiqueter d’assassine, de monstre, la regarder dédaigneusement même avec son innocence de nouveau-né. Parcontre la conscience de ses familiers aussi se mortifiaient à penser que peut être ce n’était pas bien de traiter de cette manière à un nouveau-né.
Heurreusement pas tout le monde la regardait comme un monstre, pas très loin de la scène, une vielle dame la regardait fasciné. Et avant qu’ont fasse un sacrifice avec elle ou bien ont la tue tout simplement, elle la prônât dans ces bras et s’enfouillât avec la petite assassine, elle avait volée un trésor.
A partir de se moment, elle est devenu l’élève "apprentise" de la vielle dame.
Elle appris à prier et à écouter, à faire des « limpias » faire des voyages astrales et s’oublier des affaires mondaines.
De petite elle as appris a avoir des goûts pour les sacrifices, a son âge et dans les alentours du monde ou elle a grandit voir les sacrifices était un divertissement, un loisir, un spectacle.
Ce qu'elle aimeit le plus était voir le cœur des filles entre les mains des prêtres avec le sang de ses inocentes tout chaud, voir les têtes des sacrifiés rouler en chute libre bas des escaliers des pyramides.

Après quelques années, elle est devenue talentueuse, elle n’avait pas besoin d’y être dans le monde des autres, c'est à dire avoir des copins, ou des amies, elle était quelque chose de mieux, elle ne regardait pas ces actitudes dignes d'elle.
Les personnes de son âge, par contre, n’étaient pas gentilés avec elle, ils étaient irrespectueux. Les personnes plus âges la respectaient mais ils la traitaient d’une manière distante et froide, ils n’étaient pas amicaux avec elle, pas comme ils l’étaient entre eux.
« Ne les regarde pas, ils ne sont pas comme toi ma petite, ils sont jaloux. »
Disait toujours sa grand-mère.
Elle obéit ça grand-mère, c’est ainsi qu’elle perdit ses intérêts sociales, et c’est ainsi qu’elle appris à être hypocrite avec les personnes : ils aimaient tout le temps qu’on y soit hypocrite.

Un jour elle découvrit l’importance de ses pouvoirs, elle découvrit le feu, dans ces mains. Elle ne le maitrisait pas excellent, mais peu importe, l’amusant était éclater les champs, faire exploser le bois, brûler, détruire, être capable de détruire, de faire peur, c’était comme être un dieu !
Elle pouvait provoquer la peur et le respect, elle pouvait détruire et tuer si elle le désirait. Elle pouvait tous protéger.
Détruire, fulminer, effacer, pour que tous peuvent naitre il faut d’abord tous effacer.
Sa grand-mère par contre n'était pas contente avec cette idée...

Un jour elle fût forcée à mariée à un autre commerçant.
Premièrement elle le détester, elle détester l’idée de faire un acte si humain, si humiliant.
« J’ai une surprise pour toi ma chérie » avait dit grand-mère.
Il s’agissait d’un homme plus jeune qu’elle, timide et tranquil, plus maigre et incroyablement de la même taille. Elle ne comprenait point pourquoi il s’agissait d’un cadeau, pour elle c’était un cauchemar.
Mais après avec le temps, elle appris à l’aimer, il est devenu un meilleur ami, une personne qui l’écoutait, quelqu’un qui comprenais tout les délires qu’elle pensé, encore pire, ce jeune homme parfois avait des pensés encore plus macabres et abstracts.
Il aimait les dieux, il était parfait.
Auqu'un des deux n’avait jamais eu des amitiés, ni des longs conversations.
Yohualticit l'adorait, elle ne l’aimer pas dans un sens d’époux, sinon quelque chose beaucoup plus différente, peut être comme un animal de compagnie.
Comme une déité, un être divin, Il est devenu finalement son cadeau adoré.
Quelques annés plus tard, la folie est revenue dans ces mains.
Elle commençât a bruler tout a nouveau, elle avait à nouveau cette soif de destruction.
Son petit époux ne disait rien, son petit époux restait tranquil.
Et soudain, un matin, elle découvrit la peau de ses jambes déformées, brulé et ensanglantés, ensuite son époux carbonisé, mort à ses côtés.
Elle paniqua, elle pleurât.
Et puis le feu est devenu un rêve intouchable.
Elle renonçât a revoir le feu, comme une pyrophobique.
C’était temps de revenir à son ancienne vie.
La vielle encore vivante, lui montrât les secrets de l’esprit, des âmes, et de la méditation. Ainsi, d’être une personne impulsif qui désiré faire peur, elle devenu une sage amie de la paix a nouveau elle est devenu une personne plus souple, et tranquille, peut être un jour elle portât arriver a être comme la vielle, sa « grand mère ».
Mais sans se débarrasser complètement de ses problèmes de pyromanie, peut être dans le fond de son cœur elle ne voilait point les défaire. Ainsi sa particulière personnalité inquiétante restât intacte.

Puis elle pensât comment faire du bien au gens, faire des actes nobles, ne plus détruire personne. Il fallait les sauver, ils étaient pourris, il fallait leurs monter aux autres les secrets de la vie, a prendre conscience, à pas finir comme elle. Mais comment faire ?
Quand elle serait guerrit de ses problèmes, elle aurrait amaimer aider avec le feu, maleuresement elle pouver que faire le contraire.

Le problème se arrangeât quand elle vit un homme entre les voleurs et assassins d’Amecameca. Il semblait vulgaire et inutile. Il portait une fille blonde dans ces bras, Yohualticit sentit du dégout.
Quelques jours après, elle entendit qu’il s’agissait d’un maitre.
Cet inutile bulgare, un maitre?
« C’est ça, - pensât - je serait une maîtresse ! Quel métier si pur et noble ! »
parfait pour recomenser une vie.
Alors, ci quelqu’un comme lui peut être un maitre dans cette académie, moi aussi je le serait, comme ça je sauverais les hommes, je serais maîtresse et je les sauverais avant qu’ils pourris comme moi ! »
Cette académie était par contre … particulière, ouvrait les portes à tout le monde, spécialement c’était pour ceux qui avait des pouvoirs. Mais la porte était bien ferme pour ce qui contrôlait le feu. Elle se senti vexe.
« Mais peu importe, je me ferait une autre identité, de tout façon je n’aime plus le feu. Je me débrouillerais toute seul encore une fois, je vais démontrer à ce vieu que je serait excellente malgré mes pouvoirs ! »
Et voila comment Yohualticitl est arrivée aux portes de l’académie.



Autre chose à nous dire: Je vous salue, grand Chipili, c'est un grand honneur pour moi d'intégrer votre académie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chipili
Admin
avatar

Nombre de messages : 158
Citation : C'est dans son bureau que vous le trouverez le plus souvent...
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Yohualticitl Tlecóatl   Lun 31 Déc - 17:27

Chère Yohualticitl,

C’est un fiche intéressante… J’ai le plaisir de vous annoncer que votre fiche est acceptée ! Je suis ravi qu’un nouveau maître arrive à l’académie. Je vous attends dans mon bureau dès maintenant ! cheers

CHIPILI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chipiliacademie.1fr1.net
 
Yohualticitl Tlecóatl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chipili Académie :: Les coulisses des aventures de Chipili Académie :: Présentation des personnages :: Présentations terminées-
Sauter vers: